samedi 15 avril 2017

Finance Watch

A DECOUVRIR ET LIRE

La dernière Newsletter de Finance Watch:  Banques en-exil, le-capital de l'abondance, le rapport annuel 2016


Pour toutes celles et ceux qui veulent faire quelque chose LA bonne idée est de soutenir Finance Watch, le contre lobby bancaire qui en vaut la peine!
Toutes les infos sur: http://www.finance-watch.org/fr et http://www.finance-watch.org/donner
Pour s'abonner à la Newsletter: http://www.finance-watch.org/newsletter-fr

mercredi 7 septembre 2016

Finance-la-Neuve 2016-2017

Voir dans l'agenda Belfius, l'étude d'OXFAM, l'état de la régulation bancaire dans l'UE et le support du dernier apéro

Bonne découverte


dimanche 15 février 2015

Deux réalisations de Finance-la-Neuve




« La Finance au service de l’Économie et l’Économie au service de la société.»

Comprendre ... pour mieux juger et agir

Deux PRESENTATIONS de Finance-la-Neuve
  1.  La banque, son jeu (parfois pervers) dans l'économie, les risques que prennent ou font prendre les banques à leurs clients, les éléments cachés, sa complexité, ses missions diverses, ...
  2. A l'heure de offshoreleaks, Luxleaks, Swissleaks et autres leaks : les paradis fiscaux (= le système offshore), leur place et leur importance dans la mondialisation, les dangers et les défis qu'ils représentent pour la démocratie ...
Les projections durent  +/- une heure.
Place ensuite à 1/2 heure pour les questions et réflexions.

RENSEIGNEMENTS ET INFORMATIONS: financelaneuve@gmail.com

jeudi 4 décembre 2014

Un peu de lecture ...

Une opinion de Philippe Defeyt avec un excellent rappel de ce qui fut débattu lors du Traité de Maastrich (parue dans La libre du 3 décembre 2014)
"Harmonisation fiscale, 21 ans d'hypocrisie"

Les texte des deux discours prononcés par le Pape François devant le Parlement Européen et le Conseil de l'Europe
"Parlement Européen 25112014"
"Conseil de l'Europe 25112014"

jeudi 2 janvier 2014

Jusques à quand ...

L'interview que je vous propose est jouissive. Elle dénonce, à juste titre, cette "impuissance critique générale" qui a réussi à nous imprégner en profondeur depuis le révolution néolibérale.
Nous laissons le marché tout puissant gouverner tous les aspects de notre vie tant au plan individuel que familial et social.
Vous perdez votre emploi, vos ressources, votre santé, votre dignité, votre environnement, voire même votre vie, ne vous plaignez pas, acceptez! D'ailleurs qu'y pouvez vous, la main invisible du marché n'en a-t-elle pas ainsi décidé?
Et nous nous soumettons bien sagement ... alors qu'elle n'existe pas!
Jusques à quand allons nous accepter une telle imbécilité?
Alain Tihon

Lire l'interview: "Une société éthique mais déconnectée"